La préface de Maurice Regnaut à Lettres

     LE FACE À FACE HERVÉ MARTIN

par Maurice Regnaut

    

 

  S’opposer est d’ordinaire irrécusablement séparation, chez Hervé Martin jamais, s’opposer en lui et pour lui, dirait-il lui-même, est interpellation, est en lui et pour lui ce qui, dira-t-on ici, est un nécessaire, est un irrécusable face à face. Hervé Martin parlant du Livre des fusillés, c’est en lui et pour lui parler d’un Livre en effet « qui rappelle / la fulgurance stoppée » et c’est parler aussi d’un Livre où du même souffle un poème attendait, «  glané au chant des adieux / gagné au champ intérieur / Sublime », un Livre où, insiste Hervé Martin, comment serait-il possible alors de ne pas faire face «  à l’angle / de la rue / sur la place / du village / au porche / de la maison commune », Hervé Martin conclut alors que «  La stature / leurs ombres / nous dominent nous / interpellent » : ainsi donc s’accomplit pleinement le total face à face intime, ainsi l’interpellation se révèle enfin l’état de parfait face à face, enfin, tel qu’on l’a défini chez Hervé Martin, l’état d’union parfaite avec soi-même en tant qu’union parfaite entre ce qui a eu lieu déjà et ce qui aura lieu, en dépit des « élagueurs de mémoire », en tant que présence en tout de ce qui est possible et de ce qui ne l’est pas. Tout livre, en son parfait sens de face à face assumé pleinement, tout livre, en définitive, Hervé Martin le reconnaîtrait sans doute, avec sa belle sincérité, tout livre en fait n’est que toujours face à face ensemble avec soi, avec tous, avec tout.                                                                  

 

                                                                                                                                                                                                                                                                        maurice

Pour acheter le livre:

- Sur le site de l'éditeur suivre le lien "Dans la traversée du visage"

10 € + frais d'envoi

 

m'envoyer un message. 10 € + 1,5 € de frais d'envoi

 

- Sur le site de la Fnac


     Les livres

   Photographies


Avec Véronique Arnault lors de la lecture de Métamorphose du chemin à la galerie Bansard. 15/11/2014
Avec Véronique Arnault lors de la lecture de Métamorphose du chemin à la galerie Bansard. 15/11/2014
Lecture Galerie Bansard le 15/11/2014
Lecture Galerie Bansard le 15/11/2014
27 mars 2011 - Chateau de Coubertin
27 mars 2011 - Chateau de Coubertin

 

Lecture dans la réserve - 2 oct 2011 -Lydia Padellec & Hervé Martin
Lecture dans la réserve - 2 oct 2011 -Lydia Padellec & Hervé Martin